Quelle porte résiste mieux à la rouille et à la corrosion ?

Le choix des matériaux des menuiseries ne doit pas être négligé que ce soit en construction ou en rénovation. Pour la porte, celle-ci doit être fabriquée dans un matériau résistant à la rouille et à la corrosion. Cela est même recommandé pour les maisons situées en bord de mer puisque ses menuiseries sont les plus sensibles aux vents salés marins. La question qui se pose est ainsi : quelle porte résiste mieux à la rouille et à la corrosion ?

La porte en aluminium

Pour commencer, une petite précision sur la différence entre la corrosion et la rouille. Ces deux termes sont souvent utilisés d’une manière indifférente. Or, ils ne désignent pas la même chose. La corrosion ou l’oxydation correspond à la réaction du métal quand il entre en contact avec l’oxygène de l’air ou quand il est mis dans l’eau. La rouille, quant à elle, est l’un de type de l’oxydation. Elle correspond à la corrosion de l’acier et du fer.

La porte en aluminium fait partie des portes qui résistent à la rouille. En effet, l’aluminium ne rouille pas du fait qu’il n’est pas constitué de l’acier et de fer. Par contre, il peut être sensible à l’oxydation, notamment lorsqu’il est soumis à l’oxygène de l’air et aux intempéries. La différence avec la rouille est que la corrosion n’attaque pas la porte en alu en profondeur. Une mince couche, constituée d’oxyde d’aluminium, se forme en surface. Celle-ci ne nuit pas à la qualité de la menuiserie. Mais au contraire, elle sert de protection au métal.

Même si la corrosion n’attaque pas la porte alu, elle peut cependant ternir son esthétisme. C’est pour cela qu’il convient de miser sur des portes en aluminium thermolaqués ou anodisés. Quand la porte bénéficie d’un tel traitement de surface, elle résiste non seulement à la rouille, mais également à la corrosion. En savoir plus sur le thermolaquage et l’anodisation.

En termes d’entretien, la porte d’entrée et la porte intérieure en aluminium ne demandent qu’un nettoyage régulier.

La porte en PVC

Le PVC fait partie des matériaux les plus utilisés que ce soit en construction ou en rénovation. La plupart des propriétaires choisissent la porte en PVC. Et pour cause, elle fait également preuve d’une excellente résistance à la rouille et à la corrosion. Sa qualité ne change pas, même si elle est constamment exposée aux eaux de pluie, à l’humidité et à l’air salé marin.

L’autre avantage de la porte en PVC est qu’elle est facile d’entretien. La seule différence avec la porte en aluminium est que la porte en PVC est moins élégante. Elle peut même se ternir quand elle est constamment exposée aux rayons de solaire. Cela explique pourquoi elle est beaucoup moins chère que les portes fabriquées en d’autres matériaux.

Qu’en est-il de la porte en bois et en fer forgé ?

Nombreuses sont les personnes qui optent pour la porte en bois. Et pour cause, celle-ci offre un aspect naturel et authentique. Qui plus est, elle est solide et robuste. Le souci avec ce matériau est qu’il résiste moins à l’humidité, notamment si aucun traitement n’est appliqué. Au fil du temps, la porte en bois peut se putréfier.

Pour la porte en fer forgé, elle a l’avantage d’offrir une esthétique rétro. Elle est également sécurisante du fait de sa robustesse. Le problème avec ce matériau est qu’il est très sensible à la rouille, notamment s’il n’est pas traité antirouille.

Tout cela pour dire que la porte en alu et la porte en PVC assurent une meilleure résistance contre la rouille et la corrosion.

Commentaires fermés.